New York, Londres, Milan et Paris ont enfin livré leurs nouvelles tendances pour la saison automne-hiver 2016. Les bouleversements qui touchent actuellement le monde de la mode, avec des changements de calendrier et des collections livrées à l’issue des shows, semblent avoir inspiré certains créateurs. Coupes, matières et couleurs : cela se traduit notamment par un mélange de silhouettes hivernales et quasi-printanières.

Les pièces outdoor, stars de la saison
Hiver oblige, les manteaux, parkas, doudounes, et vestes ne resteront pas au placard la saison prochaine, avec des versions classiques, fonctionnelles et extravagantes. Pour tous les goûts en somme. L’une des tendances phare demeure le manteau masculin, long et large, porté sur une robe fine, notamment vu chez Léa Peckre, Burberry, ou Narciso Rodriguez. Une tendance qui montre que les saisons ne sont plus essentielles pour les créateurs. D’une façon générale, le manteau oversize aura la cote. La doudoune et la parka, parées de petites touches de fourrure et de couleurs, ne seront pas en reste, comme l’ont montré 3.1 Phillip Lim et Rag&Bone. La maison Chanel l’a proposée en version plus classique et très féminine, matelassée. A noter : une forte présence du zip, que ce soit en guise d’embellissement ou pour transformer des manteaux en pièces outdoor plus légères.

Le printemps en couleur
La palette hivernale domine bien évidemment les défilés avec des teintes sombres et neutres, comme le gris, le beige, le blanc, le marron, et beaucoup de noir. Toutefois, la saison automne-hiver 2016 sera également marquée par des couleurs printanières, pastel ou au contraire très vives. Là encore, la mutation de la fashion sphère semble avoir eu un impact sur la création. Liselore Frowijn, Chanel, Fendi, Gucci, ou encore Francesco Scognamiglio ont tous jonglé entre explosion de couleurs et pastels, rendant l’hiver un peu moins morne.
L’exception vient de New York, qui privilégie les nuances sombres, à l’exception de quelques créateurs comme Michael Kors qui a présenté quelques pièces colorées. A Paris, il s’agit plus de touches de couleur que de total look.

Le masculin-féminin
Si les créateurs ne composent plus avec les saisons, ils ne s’embarrassent plus des genres non plus. En résultent des silhouettes unisexes ou inspirées du vestiaire masculin. Cela peut se traduire dans les coupes bien sûr, mais globalement ce sont des silhouettes très féminines qui sont agrémentées d’éléments masculins, comme le manteau oversize. Les maisons qui usent de cette tendance esprit masculin-féminin proposent aussi des vestes de tailleur aux épaules larges et des pantalons amples. Paul Smith, John Galliano, Paul & Joe ou encore Victoria Beckham ont présenté un vestiaire dans cet esprit.
A noter qu’à contrario, nombreuses sont les maisons – à l’instar de Gucci, de Mugler ou d’Elie Saab – qui ont souhaité mettre en avant la féminité et la sensualité de la femme.

Le pantalon ample
Si les slims restent présents, c’est bien le pantalon ample, voire oversize, qui s’impose pour la saison prochaine. Une pièce qui incarne à la fois la tendance masculin-féminin et l’esprit sportswear de l’automne-hiver. Il se décline en cuir chez Chalayan, se porte avec une veste XXL avec épaule démesurée chez Jacquemus, s’habille de motifs chez Giorgio Armani, et se porte taille haute chez Ralph Lauren. La maison Shiatzy Chen propose quant à elle des pantalons larges tout en transparence et motifs.

50 nuances de bleu
Outre les couleurs printanières et le noir intemporel, le bleu se déclinera à l’infini dès l’automne prochain. Du bleu nuit au bleu pastel en passant par le marine, le bleu électrique, le bleu lavande et le bleu pétrole : toutes les nuances auront leur place dans le vestiaire féminin. Versace, Diesel Black Gold et Fendi ont tout particulièrement usé de cette teinte, mais ce ne sont pas les seules maisons à l’avoir mis en avant. Rahul Mishra a proposé quelques silhouettes dans cette teinte, tout comme Eudon Choi, Dolce & Gabbana et Missoni en petites touches, ou encore Marni.
Dans un autre registre, le denim – moins présent que les saisons dernières – s’est tout de même imposé sur certains podiums, comme chez Chanel, Stella McCartney, Blumarine et Ujoh.

La fourrure prend de la couleur
Histoire d’égayer un peu la saison hivernale, les marques de prêt-à-porter ont décidé de teinter la fourrure de couleurs vives et franches. Rayures horizontales multicolores, teintes flashy voire fluo, ou imprimés à foison : les amateurs de fourrure pourront ajouter une touche funky à leur garde-robe. La maison italienne Fendi a en partie dessiné les contours de cette tendance en proposant des pièces de prêt-à-porter, des détails et des accessoires en fourrure colorée. C’est également le cas chez Ermanno Scervino qui l’utilise en touche sur les capuches et les cols de ses manteaux, chez Ellery qui la teinte en rouge, rose ou bordeaux, ou encore chez Saint Laurent qui joue la carte des couleurs électriques.

Lingerie et pyjamas de sortie
Dans la même veine que la saison dernière, les créateurs se sont inspirés de l’univers de la lingerie et du sleepwear pour leur collection de prêt-à-porter. On a pu découvrir notamment des robes dans cet esprit lingerie portées avec de lourds manteaux, mais aussi des robes de chambre et des pantalons de pyjamas. Le tout est destiné à être exhibé de jour, bien sûr. Sonia Rykiel a présenté des pièces type lingerie portées avec des manteaux épais et amples. Mais la tendance s’est principalement imposée sur les podiums italiens avec Trussardi, Missoni, Gucci, ou encore Roberto Cavalli.

Esprit sportswear
Certains s’inspirent du vestiaire sportswear alors que d’autres plongent dedans les yeux fermés. La tendance générale s’appuie plutôt sur l’introduction de pièces sportswear dans des collections féminines et citadines. L’esprit sportswear se ressent donc uniquement par touche, comme chez Carven, Alexis Mabille, Alexander Wang et bien évidemment Tommy Hilfiger. Nombreuses sont les collaborations proposées dans cet esprit, à l’image de la collection Fenty Puma par Rihanna.

Détails et motifs chatoyants
Dans l’esprit d’une mode plurielle, tout en contraste, la saison automne-hiver composera avec des collections minimalistes et épurées mais aussi avec des silhouettes plus chargées, avec une foule de détails et de motifs, souvent dans un esprit baroque. Si globalement les détails et motifs chatoyants étaient présents chez quasiment toutes les maisons, en petites touches, Dolce & Gabbana les a placées au centre de sa collection avec des strass, des morceaux de miroirs dorés, ou encore des fils de lurex. Dans un style bien différent, Saint Laurent a également usé de ce type de détails, parfaitement adapté à l’esprit rétro de sa collection.

Ohé ! Matelot
Cet automne, les femmes prendront le large avec une garde-robe dédiée au thème marin. Les maisons et créateurs ont en effet imaginé un vestiaire dans cet esprit, du pull au pantalon en passant par des boutonnières spécifiques et bien évidemment la palette composée de bleu marine, de rouge et de jaune. Cédric Charlier a tout particulièrement travaillé sur ce thème, s’inspirant de photos anciennes de marins, mais Y/Project, Prada et Tommy Hilfiger ont également décliné des silhouettes à l’air marin.

RelaxNews